Accédez au site du Conseil d'État et de la Juridiction Administrative
Accueil / A savoir / Communiqués / LA NUIT DU DROIT A LA COUR A RENCONTRÉ SON PUBLIC
8 octobre 2018

LA NUIT DU DROIT A LA COUR A RENCONTRÉ SON PUBLIC

La première édition de la Nuit du droit organisée par la cour administrative d'appel de Bordeaux a remporté un vif succès

La salle d’audience de la Cour, tout récemment embellie par des travaux d’acoustique et d’éclairage, a connu de l’avis général l’une de ses plus belles soirées tant le public était nombreux (130 personnes sur inscription pour une salle limitée à 100 places !) pour assister à la reconstitution d’un procès administratif, tiré d’une affaire réellement jugée par la Cour.

Les trois équipes de compétiteurs qui se sont affrontées pour le concours d’éloquence (les étudiants des masters de droit public de l’Université de Bordeaux dans le rôle du rapporteur public, les élèves de l’école des avocats Aliénor dans le rôle de conseil du justiciable, enfin les étudiants de Sciences Po Bordeaux dans celui du défendeur) ont su reconstituer les enjeux du procès avec un très haut niveau de qualité dans l’expression et le contenu sans que soit absent l’humour.

Ont pris part au jury du concours d’éloquence présidée par Anne Guérin, présidente de la Cour, les institutions partenaires pour cette édition de la Nuit du Droit : Jérôme Dirou, Bâtonnier de l’ordre des avocats du Barreau de Bordeaux, Anne Cadiot-Feidt, ancienne Bâtonnière, présidente du conseil d'administration de l’Ecole des Avocats Aliénor, Yves Déloye, directeur de Sciences Po Bordeaux, Fabrice Hourquebie, Directeur de l’école doctorale de l’Université de Bordeaux, Ludovic Garrido, co-directeur du Master 2 contentieux public et Maître Clotilde Gauci, présidente de l’Institut de droit public.

Les résultats du concours d’éloquence ont été proclamés par le jury à l’issue de sa délibération :

- n°1 = Joseph Henriot (EDA Aliénor)

- n°2 = David Radji (Sciences Po Bordeaux)

- n°3 = Mathilde Libran (Université de Bordeaux).

Après le buffet républicain organisé par la Cour, la deuxième partie de la soirée a ouvert un échange de haute tenue entre l’assistance et les magistrats de la Cour (les présidents Aymard de Malafosse, Catherine Girault, Elisabeth Jayat, les présidents-assesseurs Marianne et Laurent Pouget, ainsi que Guillaume de La Taille, rapporteur public ayant conclu sur l’affaire ayant donné lieu au procès).

Pendant ces échanges, qui ont permis au public de mieux comprendre la fabrique d’une décision de justice, un vote électronique a permis de connaître en direct dans quel sens se serait prononcée l’assistance présente.

  • La Lettre de la justice administrative

    Consultez tous les numéros

    lalja

Toutes les actualités

toutes les actualités